Le cancer du sein est-il une maladie répandue?

Dans le monde, le cancer du sein est la forme la plus courante de cancer chez les femmes. En 2013, on estime que plus de 23 000 femmes ont contracté un cancer du sein au Canada. Les hommes peuvent également développer un cancer du sein, bien que ce soit rare (seulement un cas sur cent).

Quelles sont mes risques de contracter un cancer du sein?

Le risque de cancer du sein augmente avec l’âge.

En Amérique du Nord, la femme moyenne court les risques suivants de contracter un cancer du sein:

  • avant 25 ans – moins de 1 sur 1000
  • avant 50 ans – 1 sur 63
  • avant 75 ans – 1 sur 15
  • avant 90 ans – 1 sur 9

Quels sont les facteurs de risque?

Nous ignorons les causes du cancer du sein. Certains facteurs peuvent toutefois augmenter le risque de contracter un cancer du sein.

Facteurs de risque que vous ne pouvez pas changer:

  • Être une femme
  • Vieillir: Le risque augmente durant toute la vie d’une femme. Le cancer du sein est rare avant 30 ans, mais beaucoup plus courant après 50 ans.
  • Mutation génétique BRCA1 ou BRCA2: Certaines personnes héritent d’une anormalité (mutation) d’un de ces gènes, dont la fonction consiste à réparer les dommages cellulaires et régularise la croissance des cellules du sein.
  • D’importants antécédents familiaux de cancer du sein: Certains patterns de cancer du sein dans la famille augmentent le risque de cancer du sein héréditaire.
  • Des antécédents personnels de cancer du sein (si vous avez contracté le cancer dans un sein, vous êtes plus à risque d’en développer un dans l’autre sein)
  • Seins denses (ce qui se voit sur la mammographie)
  • Début des menstruations à un jeune âge, généralement avant 12 ans
  • Début de la ménopause à un âge plus avancé (55+)
  • Précédente radiothérapie du thorax. Certaines jeunes femmes ont subi des traitements de radiothérapie pour une maladie de Hodgkin ou un lymphome non hodgkinien.
    • Hyperplasie: L’hyperplasie et l’hyperplasie atypique sont une prolifération de cellules dans les lobules ou les canaux des seins. Dans l’hyperplasie atypique, les cellules sont aussi anormales.
    • Carcinome lobulaire in situ (CLIS): Cellules anormales dans les lobules des seins, qui ne se sont pas propagées dans les tissus environnants. Les cellules anormales sont plus nombreuses dans le lobule présentant un CLIS que dans l’hyperplasie atypique.

Facteurs de risque sur lesquels vous pouvez peut-être agir:

  • N’avoir jamais allaité
  • Excès de poids
  • Consommation excessive d’alcool
  • Manque d’exercice
  • Tabagisme
  • Première grossesse menée à terme après l’âge de 30 ans
  • Aucune grossesse menée à terme
  • Thérapie hormonale après la ménopause

Beaucoup de femmes présenteront certains de ces facteurs de risque. La présence d’un ou de plusieurs de ces facteurs ne signifie pas nécessairement que l’on vous diagnostiquera un cancer du sein. De plus, beaucoup de femmes qui contractent le cancer du sein ne présentent comme facteurs de risque connus que le fait d’être femme et de vieillir.

J’ai entendu dire que les antisudorifiques et les soutiens-gorge à armature peuvent causer le cancer du sein. Est-ce vrai?

Il existe beaucoup de mythes sur ce qui augmente ou non le risque de cancer du sein. Des recherches ont démontré que les facteurs suivants n’augmentent pas votre risque de cancer du sein:

  • Antisudorifiques et déodorants
  • Avortements
  • Soutiens-gorge, incluant ceux à armature
  • Ecchymoses, pressions ou autres blessures aux seins
  • Teinture à cheveux

Comment puis-je réduire mon risque de contracter un cancer du sein?

Même si vous ne pouvez pas contrôler certains des facteurs qui peuvent augmenter le risque de cancer du sein, vous pouvez prendre d’autres types de mesures pour vous protéger.

Un mode de vie sain peut réduire le risque de plusieurs types de cancer (y compris le cancer du sein), ainsi que ceux d’une affection cardiaque, d’un accident vasculaire cérébral et de l’ostéoporose.

Un mode de vie sain comprend:

  • Un régime alimentaire équilibré avec beaucoup de légumes, de fruits et d’aliments faibles en graisses animales
  • Une consommation d’alcool limitée à un verre par jour, en moyenne
  • Une activité physique régulière
  • Le maintien d’un poids santé
  • Ne pas fumer
  • Suivre les directives de dépistage du cancer pour favoriser une détection précoce
  • Consulter votre médecin pour des examens réguliers