Quels sont les sentiments normaux après un diagnostic de cancer du sein?

Recevoir un diagnostic de cancer du sein peut ressembler à des montagnes russes émotionnelles. Vous aurez tendance pendant un certain temps à passer d’un état à l’autre sans avertissement.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière de réagir et vous vous sentirez peut-être:

  • effrayée
  • en état de choc
  • triste
  • en colère
  • coupable
  • anxieuse
  • confuse
  • dépassée
  • dépourvue de contrôle
  • vulnérable
  • en déni

Vos sentiments pourront varier d’un jour à l’autre, d’une heure à l’autre et même d’une minute à l’autre. Certaines émotions s’imposeront dès le jour du diagnostic, alors que d’autres feront sans doute surface que plus tard, ou même parfois après la fin de vos traitements. Il n’y a pas de calendrier pour le périple émotionnel associé à un diagnostic de cancer du sein.

Un diagnostic peut bouleverser tout votre monde, incluant votre identité et votre système de croyances. Vous vous retrouverez peut-être à repenser vos valeurs et vos priorités parce que des choses qui hier vous semblaient importantes le sembleront beaucoup moins aujourd’hui.

Est-il important de demeurer positive en tout temps?

Aucune preuve scientifique ne montre que s’imposer une attitude positive aura une influence positive sur votre cancer.

Le cancer est une expérience très pénible. Chaque personne y fait face à sa manière et aucune attitude n’est en soi bonne ou mauvaise. Vous pouvez être optimiste quant à vos chances de guérison, mais il y aura des moments où endurer vos traitements affectera peut-être votre impression de l’avenir.

Certaines personnes voient naturellement le «verre à moitié plein» et tentent de percevoir les aspects positifs d’une situation problématique. Cependant, vous forcer à paraître toujours de bonne humeur quand ce n’est pas votre tendance naturelle peut ajouter à votre niveau de stress. Acceptez-vous telle que vous êtes, en sachant que vous ne pouvez pas faire plus que votre possible.

Comment faire face aux émotions qui m’envahissent?

Les gens développent différentes stratégies d’adaptation après un diagnostic de cancer du sein. Voici quelques suggestions que vous pourriez vouloir essayer:

  • Tenir un journal personnel
  • Prendre des marches
  • Faire du yoga
  • Pratiquer la méditation ou la visualisation
  • Vous joindre à un groupe de soutien

Quelles sont les activités qui vous plaisent le plus? Regarder un coucher de soleil? Lire un bon roman? Prendre un café avec une amie? Prenez du temps pour vous occuper de vous et des choses que vous aimez faire. Votre esprit ne peut s’occuper de deux choses à la fois. En vous concentrant sur autre chose que votre cancer, vous vous sentirez peut-être moins anxieuse.

Vos anxiétés trouveront peut-être le moyen de refaire surface même quand vous vous adonnez à des activités plaisantes. Il est bon de laisser venir ces pensées, d’y réfléchir pendant un moment puis de passer à autre chose.

Vous identifierez peut-être le besoin d’un-e spécialiste en santé mentale pour continuer à faire ce tri de vos émotions. Savoir quand demander une aide professionnelle est un signe de force et non de faiblesse. N’hésitez donc pas à aller chercher l’aide que vous méritez.

À quel point devrais-je m’inquiéter au sujet de sentiments de dépression?

Il n’est pas surprenant que plusieurs personnes chez qui on a diagnostiqué un cancer vivent de brefs épisodes de dépression ou d’anxiété. Il est normal de ressentir périodiquement tristesse et chagrin à différents stades de votre cheminement. Des choses qui vous intéressaient vous sembleront soudain insignifiantes, vous vous sentirez plus fatiguée que d’habitude, vous aurez même parfois envie de passer toute la journée au lit. Ne vous inquiétez pas. Ces sentiments sont normaux après un diagnostic de cancer.

Mais si ces émotions en viennent à vous submerger, si elles durent plusieurs semaines et entravent vos relations ou votre vie quotidienne, vous devriez en parler à votre médecin ou à un-e spécialiste en santé mentale. Il existe différentes stratégies pour vous aider à gérer la situation, y compris le counseling et la médication.

J’aimerais vraiment communiquer avec quelqu’un qui comprenne vraiment ce que je vis. À qui puis-je parler?

Votre famille et vos proches veulent vous soutenir mais ces personnes peuvent ne pas comprendre votre vécu émotionnel. Et vous ne souhaitez peut-être pas non plus les accaparer ou inquiéter outre mesure. Beaucoup de gens trouvent utile de partager leurs sentiments et préoccupations avec une autre personne qui a vécu un diagnostic de cancer du sein, quelqu’un qui comprend ce que vous traversez. Le personnel et les bénévoles de soutien entre pairs de Willow est composé de survivantes, qui connaissent de première main l’expérience d’un tel diagnostic. N’hésitez pas à contacter un membre de notre équipe en appelant Willow sans frais au 1-888-778-3100.