Existe-t-il des médicaments pouvant réduire le risque de cancer du sein chez les femmes à risque élevé?

Des recherches ont montré que certains médicaments peuvent réduire le risque de développer un cancer du sein héréditaire. Les médicaments préventifs pour le cancer du sein sont un objet de recherche très étudié. L’accès à des ressources de chimioprévention peut varier selon l’endroit où vous vivez au Canada. Consultez votre médecin pour plus d’information.


CHIMIOPRÉVENTION
Il ne faut pas confondre chimioprévention et chimiothérapie. Cette dernière est utilisée pour traiter le cancer. Même si les médicaments chimiopréventifs ont des effets secondaires, ces effets sont loin d’être aussi sévères que ceux causés par la chimiothérapie, comme la perte des cheveux.

Tamoxifène

Le tamoxifène est un comprimé que vous prenez chaque jour pendant cinq ans. Le tamoxifène bloque les effets des œstrogènes, ce qui réduit votre risque de développer un cancer du sein.

Qui peut prendre du tamoxifène?

Le tamoxifène est le médicament le plus utilisé pour réduire le risque de cancer du sein chez les femmes à risque élevé qui ont 35 ans et plus. Vous pouvez prendre du tamoxifène, que vous soyez ou non ménopausée.

Quels sont les effets secondaires du tamoxifène?

  • bouffées de chaleur et sueurs nocturnes
  • changements vaginaux tels assèchement, décharges et démangeaisons
  • des problèmes plus rares, mais graves, incluent le cancer de l’utérus, les caillots sanguins, les AVC et les cataractes

 

Même si ce médicament peut réduire votre risque de développer un cancer du sein, il ne l’éliminera pas totalement. Il n’est pas aussi efficace que la chirurgie de réduction du risque, mais c’est une option à considérer dans certains cas. Si vous choisissez cette option, vous devrez tout de même subir des dépistages réguliers.

Parmi les autres médicaments pouvant réduire les chances de développer un cancer du sein chez les femmes à risque élevé, on compte le raloxifène et l’exémestane. Ces médicaments n’ont pas encore été approuvés pour cet usage au Canada, même s’ils sont utilisés à cet effet dans d’autres pays.

Ces médicaments offrent une solution de rechange à une mastectomie de réduction du risque. Mais rappelez-vous que le meilleur choix pour réduire votre risque de cancer du sein dépendra des enjeux que vous aurez identifiés comme les plus importants pour vous.

Régime et exercice

Des équipes de recherche continuent d’étudier les effets du régime et l’exercice sur le risque de cancer du sein. Des recherches ont montré que les recommandations suivantes peuvent réduire le risque de cancer du sein dans la population générale. Même si on ne connaît pas leurs effets sur le cancer du sein héréditaire, suivre ces recommandations vous aidera à maintenir une bonne santé.

  • Exercise (marche, cyclisme, course, natation etc.) pendant 20 à 30 minutes la plupart des jours de la semaine.
  • Limiter le gain de poids à l’âge adulte à moins de 5 kg (11 livres).
  • Essayez de ne pas consommer plus d’un verre de boisson alcoolisée par jour. Un verre = 100 ml (4 onces) de vin, 250 ml (8 onces) de bière, ou 25 ml (1 once) de spiritueux
  • Suivez un régime équilibré contenant au moins 7-8 portions de fruits et légumes à chaque jour. Une portion = un morceau de grandeur moyenne ou 135 ml (1/2 tasse) de fruits ou légumes. Choisissez une variété de fruits et légumes de couleur vert foncé ou orange.