«Six mois de plus sans progression de la maladie, wow!, je ne pense pas que je pourrais expliquer le sentiment d’allégresse, d’espoir et de soulagement que j’en tirerais, surtout après qu’un traitement précédent ait été discontinué parce que la maladie avait progressé.»

( Tiré du rapport de Réseau canadien du cancer du sein /Rethink Breast Cancer: Cancer du sein métastatique au Canada: Le vécu des patients et des proches aidants )

Les essais cliniques sont des études conçues pour tester l’efficacité de nouveaux traitements médicaux. Ils font partie du processus de collecte d’éléments probants qui doit avoir lieu avant qu’un médicament ou un traitement reçoive l’approbation de Santé Canada. Les essais cliniques vous donnent l’occasion d’essayer de nouveaux médicaments susceptibles de prolonger votre vie ou d’améliorer votre qualité de vie. En participant, vous aidez d’autres personnes en contribuant à la recherche médicale dans ce domaine.

Demandez à votre médecin si vous pouvez participer à des essais cliniques. Les critères d’admissibilité sont différents pour chaque essai clinique. Par exemple, des traitements que vous avez déjà subis peuvent vous exclure d’un essai clinique particulier. Votre médecin vous aidera à comprendre les processus, les avantages et les désavantages d’un essai clinique particulier. Une fois admise, vous devrez suivre précisément les directives de l’étude. Vous êtes libre d’abandonner un essai clinique en tout temps, peu importe vos raisons.

La participation à un essai clinique est bénévole et il n’y a pas de coûts pour le traitement. Vous ne pouvez pas choisir le traitement que vous recevrez: vous pouvez recevoir le traitement expérimental, le traitement standard auquel il est comparé, ou même un simple placébo. (Même si un placébo est une substance inactive, vous recevrez en même temps le traitement standard pour ce type de cancer. Les placébos sont rarement utilisés dans les essais sur le cancer.) Vous tirerez peut-être profit du suivi très rigoureux offert aux participantes. Si vous recevez le traitement expérimental, vous pouvez également éprouver des effets secondaires inattendus, que vous devez signaler à votre équipe de soins de santé.

Pour savoir quels essais cliniques recrutent des participantes, consultez le site canadiancancertrials.ca, une grande base de données pancanadienne, ou contactez Willow.

Questions à poser si vous pensez participer à un essai clinique:

  • Comment ce nouveau traitement agit-il sur mon type de cancer?
  • En quoi mon plan de traitement sera-t-il différent du traitement standard?
  • Comment, où et quand vais-je recevoir le traitement?
  • Quels sont les effets secondaires? Qui va assurer mon suivi?
  • Quels sont les risques et les avantages par rapport aux autres traitements?
  • Dois-je prévoir des coûts additionnels (hébergement, services de garde, transport, etc.)?

Les médicaments qu’approuve Santé Canada ne sont pas tous remboursés dans un régime public. Chaque province et chaque territoire possède son propre programme d’assurance des médicaments d’ordonnance à financement public destiné aux patients admissibles. Les listes des médicaments de chaque programme peuvent varier d’une province à une autre. De plus, les critères d’accès au remboursement peuvent également varier.

Si une personne ne satisfait pas aux critères du programme d’assurance médicaments de sa province, elle doit généralement chercher une solution de rechange, telle qu’une assurance soins de santé/médicaux privée, ou régler elle-même le coût de ses médicaments. Demandez à votre médecin si le régime d’assurance public rembourse votre traitement et déterminez quelles sont vos autres options thérapeutiques si vous avez souscrit une assurance maladie privée. Certains régimes privés peuvent vous aider à payer la différence non remboursée par le régime public.

Demandez des détails à votre employeur sur votre régime privé d’assurances. Demandez à votre directeur des ressources humaines de communiquer avec l’assureur et de demander le remboursement de votre traitement. S’il s’agit d’une décision de l’assureur, vous pouvez demander à votre médecin de rédiger une lettre d’appel qui lui est destinée.Si votre employeur a souscrit un régime d’assurance médicaments qui ne couvre pas vos médicaments d’ordonnance, il peut avoir l’option de faire une exception dans ce cas. Appelez directement votre compagnie d’assurances. Vous pouvez demander à votre médecin de rédiger une lettre d’appel. Si vous faites partie d’un groupe de soutien aux patientes, demandez à d’autres membres si elles ont vécu des expériences semblables à la vôtre et renseignez-vous sur la manière dont elles s’y s’ont prises pour obtenir le remboursement de leurs médicaments.

Si vous n’avez pas d’assurance privée et que votre traitement n’est pas remboursé, il vous reste d’autres options. Certains médicaments sont parfois remboursés par l’entremise de programmes spéciaux d’aide de compagnies pharmaceutiques ou d’une autorisation spéciale de votre médecin. Demandez à votre médecin de rédiger une lettre d’appel au programme d’assurance médicaments dans laquelle il fournit tous les motifs selon lesquels votre médicament est nécessaire.

Dans votre province, communiquez avec votre ministre de la Santé ou votre député-e à propos de votre situation et demandez que votre médicament vous soit remboursé. Visitez le drugcoverage.ca pour des détails sur le remboursement des médicaments au Canada.

Si vous n’avez pas d’assurance privée et que votre traitement n’est pas remboursé par le régime public d’assurance médicaments

  • Certains médicaments sont parfois remboursés par l’entremise de programmes spéciaux d’aide de compagnies pharmaceutiques ou d’une autorisation spéciale de votre médecin.
  • Demandez à votre médecin de rédiger une lettre d’appel au programme d’assurance médicaments dans laquelle il fournit tous les motifs selon lesquels votre médicament est nécessaire.
  • Dans votre province, communiquez avec votre ministre de la Santé ou votre député-e à propos de votre situation et demandez que votre médicament vous soit remboursé.
  • Contactez des groupes de patientes dans des organisations comme le Réseau canadien du cancer du sein ou Rethink Breast Cancer pour leur parler de votre situation et leur demander de l’aide pour accéder au traitement.
  • Visitez drugcoverage.ca pour en apprendre plus sur le remboursement de ce médicament au Canada.

(tiré de la brochure du RCCS «Qui paie pour les médicaments au Canada?»

Au sujet du Réseau canadien du cancer du sein

Le Réseau canadien du cancer du sein (RCCS) est le plus important réseau national d’organisations et de personnes préoccupées par le cancer du sein dont le travail est guidé par des survivantes. Le RCCS s’efforce de faire valoir les perspectives et les préoccupations des survivantes et patientes du cancer du sein en faisant la promotion d’activités de partage de l’information, de sensibilisation et de défense de leurs intérêts.

Réseau canadien du cancer du sein
331, rue Cooper Street, Suite 602
Ottawa, ON K2P 0G5

Téléphone: 613-230-3044
Sans frais: 1-800-685-8820
Courriel: cbcn@cbcn.ca
Site Web: cbcn.ca

 

 

 

 

 

 

.