La phase du diagnostic est l’une des périodes les plus difficiles de votre cheminement. En même temps que vous tentez d’absorber le choc du diagnostic, vous entendrez beaucoup de nouveaux termes médicaux et vous devrez prendre certaines décisions alors que vous vous sentez peut-être très vulnérable.

Vous aurez probablement des rendez-vous avec une foule de spécialistes en chirurgie, en oncologie et en radiothérapie. Vous trouverez peut-être difficile de vous y retrouver dans ce dédale de tests, de rendez-vous, de médecins, d’infirmières et de termes médicaux. Il peut s’avérer utile de vous faire accompagner à ces rendez-vous par une personne en qui vous avez confiance ou un membre de votre famille, pour vous soutenir et vous aider à enregistrer les renseignements fournis.

L’attente est inévitable

Préparez-vous à de longs délais. Vous attendrez pour des rendez-vous médicaux, des résultats de tests et des références à des spécialistes. L’attente s’accompagne presque toujours de stress et d’anxiété. Il est difficile d’attendre, mais c’est malheureusement inévitable. Consolez-vous en pensant que les différentes données recueillies vont permettre de définir précisément la nature de votre cancer du sein et permettre à vos médecins d’élaborer le meilleur plan de traitement pour votre cas.

Un diagnostic de cancer du sein entraîne souvent des sentiments d’anxiété et de perte de contrôle. Être bien informée sur votre diagnostic et vos options de traitement vous rassurera peut-être un peu, et vous reprendrez un certain contrôle sur une partie de votre cheminement. Se préparer à chaque prochaine étape peut vous aider à maîtriser d’éventuels sentiments d’inquiétude.

Éviter l’excès d’information

Après le choc du diagnostic, vous aurez peut-être de la difficulté à discerner les renseignements dont vous avez besoin et la quantité d’information nécessaire pour prendre les décisions pertinentes. Un surcroît de données peut avoir un effet paralysant. Il vous suffit d’en apprendre assez pour comprendre les rudiments de votre cancer et de vos options de traitement.

Pendant ce processus, votre équipe médicale répondra à toutes vos questions. Rappelez-vous que vous pouvez – et devriez – poser toute question en tout temps.

L’importance de défendre nos propres intérêts

Durant votre itinéraire de cancer, vous allez rencontrer plusieurs spécialistes de la santé et intervenantes de soutien. Le système oncologique canadien est de plus en plus complexe. Il arrivera peut-être que personne de votre équipe de soins de santé ne soit directement responsable de vous aider à vous orienter dans le système, de l’étape du diagnostic à celle des traitements, et au-delà.

Par conséquent, vous devrez peut-être défendre vous-même vos intérêts et jouer un rôle actif dans la coordination de vos soins. C’est ce qu’on appelle la défense de vos intérêts (ou de vos droits). Vous voudrez peut-être aussi demander à une personne de votre famille en qui vous avez confiance ou à une amie de collaborer avec vous ou d’agir en votre nom. Défendre vos intérêts signifie jouer un rôle actif dans votre traitement en vue d’obtenir tout le soutien et les soins dont vous avez besoin. C’est aussi poser des questions et obtenir des réponses.