Il n’est pas facile de parler à votre entourage de votre diagnostic. Mais vivre avec un cancer du sein n’est pas facile et le soutien des gens qui vous aiment peut vous être très utile. Il est habituellement difficile de cacher le fait que vous avez un cancer à votre famille et vos proches; ces personnes l’apprendront d’une façon ou d’une autre.

Qui, quand et quoi

Décider à qui vous voulez en parler est un choix très personnel. Vous devriez partager votre diagnostic avec les gens avec qui vous vous sentez à l’aise. Il peut s’agir de membres de votre parenté, d’amies, de collègues.

Peut-être trouvez-vous encore difficile de prononcer les mots «J’ai le cancer». Peut-être préférez-vous ne pas troubler votre paix. Ou celle des autres. Vous ne devriez parler à votre famille et vos proches que lorsque vous vous sentirez prête à le faire.

Votre entourage vous demandera probablement des précisions sur votre cancer et votre plan de traitement. Décidez à l’avance des détails que vous souhaitez divulguer. Si quelqu’un veut en savoir plus que vous n’êtes prête à partager, dites-le. Ne partagez que l’information que vous voulez partager. Vous pouvez également leur recommander une source fiable à consulter pour en apprendre plus sur votre cancer, comme le site willow.org.

Si vous souhaitez tenir toutes vos connaissances au courant de votre périple, vous pouvez peut-être demander à quelqu’un de votre famille ou à une amie proche de devenir votre «porte-parole».

Réactions courantes au diagnostic

Chaque personne est différente et il est difficile de prédire ce que seront leurs réactions. Les gens réagissent souvent en manifestant leur désir d’aider et «d’être là pour vous».

Mais les gens les plus proches de vous peuvent avoir le même type de réaction que vous avez eu à l’annonce de votre diagnostic; un état de choc, d’incrédulité, de peur, de tristesse et de déni.

Si vous êtes perturbée par la réaction d’un proche, vous voudrez peut-être le lui dire. Mais rappelez-vous que souvent, les gens ne savent pas comment recevoir une mauvaise nouvelle et peuvent se sentir embarrassés ou inconfortables. Certaines personnes ne sont pas préparées à réagir de façon à vous soutenir et vous réconforter. Il leur faudra probablement du temps pour s’adapter à la nouvelle de votre maladie.